CHEMIEXTRA_LOGO_16

Offizielles Organ des Schweizerischen Chemie- und Pharmaberufe Verbandes

Il n’est pas toujours nécessaire d’utiliser le plastique

(15.06.2020) Les sacs en plastique ne devraient plus exister afin de diminuer l’utilisation du plastique dans le monde. Les politiques s’appuient sur les résultats des scientifiques qui donnent maintenant l’exemple dans leur propre laboratoire.


15.06.2020_CX_News1_PM-Pall

Le plastique est extrêmement pratique – par exemple lorsqu’il s’agit de connecteurs stériles en polyéthersulfone ou en bisphénol-A pour le raccordement stérile de deux voies de liquide. Il convient donc de garder les yeux ouverts en ce qui concerne les alternatives au plastique. Photo: Pall



Cependant, les produits en plastique sont tellement pratiques! Par exemple, les gants à usage unique, les consommables typiques tels que les embouts de pipette ou les bioréacteurs à usage unique: il n’y a pas souvent d’autres alternatives du fait du respect de la sécurité au travail notamment lors d’une contamination par des substances radioactives ou toxiques. En ce qui concerne les coûts de fonctionnement, il est difficile de prévoir les temps nécessaires au nettoyage des récipients de laboratoire d’une contenance inférieure à un litre ou de choisir des récipients de transport en acier inoxydable. Ces derniers ont un impact direct sur les prix du fait de leur poids élevé.


Cependant il reste encore des solutions: les supports pour embouts de pipettes peuvent être réutilisés après avoir été lavés et stérilisés. Le verre autoclavable peut être une alternative intéressante pour la culture des bactéries et des tissus.


Une astuce pour les expériences sur les acides nucléiques: les traces des redoutables nucléases résistantes à la chaleur peuvent être éliminées des surfaces en verre! Ici aussi, il est inutile d’utiliser à chaque fois du plastique.


Communiqué Ilmac Lausanne


www.ilmac.ch/Ilmaclausanne



Zurück